La Brume & Les Yôkai

La Brume

Lorsque Chat décida d’attaquer les Douze et déclencha ainsi la guerre de Tokoyami, il ramena la Brume du fin fond du Khalee, et ce fut son arme la plus puissante.

La Brume ne se contentait pas de dissimuler en son sein d’innombrables Yôkai, tous plus cruels les uns que les autres : elle faisait également perdre la raison aux Humains qui la respiraient ou buvaient l’eau qu’elle avait contaminée.

Ainsi, en quelques secondes, quelques minutes peut-être, hommes, femmes, enfants, vieillards… Tous perdaient le sens de la réalité et se mettaient à attaquer avec une brutalité et une force accrue tout ce qui passaient à proximité : Humains, Yôkai…

Des milliers d’Humains se mirent à errer dans la Brume, s’entretuant, se déchiquetant ou tombant entre les griffes des Yôkai.

Véritable fléau, la Brume s’infiltrait partout : il n’y eut pas une demeure, pas une forteresse dans laquelle les Humains purent se réfugier. Aucune forme de magie ne permit de s’en prémunir, hormis le jour où les Kami et les Douze parvinrent à créer l’Enclave en concentrant en une seule fois toute leur puissance.

Ce fut ce jour-là que la Barrière Magique fut créée et que les Humains purent rapidement trouver un refuge loin de la Brume.

Quand Chat parvint enfin à pénétrer dans l’Enclave en 3 123, les survivants redécouvrirent avec horreur les effets de la Brume…

IMG_8379S

Les Yôkai

Les Yôkai sont les Deuxièmes-Nés de Jaratilis. Après avoir créé les Kami, elle modela des centaines de Yôkai, aux caractéristiques extrêmement variées elles aussi, mais avec plus de constance malgré tout. Certains érudits prétendent que les Yôkai forment un pont entre les Kami et les Humains. Qu’à partir des connaissances accumulées en créant les Kami, elle a pu affiner son don créateur en s’entraînant encore avec les Yôkai, pour finalement arriver à ses Derniers-Nés : les Humains.

Ainsi, il existe un nombre important de Yôkai différents et, si Jaratilis n’en a pas pour autant créé mille myriades, elle leur a en revanche donné la possibilité de se reproduire, pour la plupart. 

Beaucoup de Yôkai s’installèrent sur les Douze Mondes, peu de temps avant l’arrivée des Humains, et d’autres préférèrent un endroit moins lumineux de l’Existence : le Khalee.

De manière générale, les survivants de l’Enclave ont toujours parlé des Yôkai comme une seule et même entité ennemie, mais les choses sont plus subtiles que ça.

Certains Yôkai sont nécessaires au bon fonctionnement de l’Existence telle qu’on la connaît. D’autres ne demandent qu’à vivre en paix, loin de la guerre. D’autres encore ont bien tendance à dévorer les Humains qu’ils attrapent, mais ils n’ont pas pris parti dans la guerre et ne veulent pas avoir à le faire. Les Yôkai ne représentant pas une seule et même entité.

Pour mieux faire face, il est vital de bien les connaître. De savoir les identifier, les combattre si nécessaire, ou bien les laisser en paix. Le peuple de Sanglier est le mieux informé. En effet, il a été chargé de protéger le Mur depuis l’extérieur pendant des siècles et, pour y parvenir, il a appris à connaître son ennemi. 

Avec l’arrivée de l’ennemi dans l’Enclave, certains Traqueurs du peuple de Sanglier ont commencé à voyager pour transmettre leurs connaissances au plus grand nombre.